• ÂGE....Inconnue, 70 ans environ au moment de sa mort.
    TAILLE..............................................................1.70 M environ.
    POIDS
    .............................................................. 90 kgs environ.
    DATE DE NAISSANCE
    ................................................ Inconnu.
    LIEU DE NAISSANCE
    ................................................... Inconnu
    GROUPE SANGUIN
    ...................................................... Inconnu.

    SIGNES PARTICULIERS : Il porte une longue barbe blanche.

    PARENTS CONNUS : Saori (fille adoptive), père des 100 orphelins de la Fondation.

    ATTAQUE / POUVOIR: Mitsumasa n'est pas un chevalier et il n'a aucun pouvoir spécial. C'est cependant un homme très cultivé, sage et prévoyant, qu'il a su recueillir des renseignements sur l'existence des chevaliers, il découvrit l'endroits plusieurs de formation et réunit un bon nombre d'orphelins. Il a en outre conçu la création des chevaliers d'acier, et il a contribué à la construction de leurs armures. Grâce à ses énormes ressources financières , Mitsumasa a créé, ou au moins élargi, la fondation Graad, vec des succursales à travers le monde. Du point de vue physique, Mitsumasa est un être humain normal dans la soixante-dizaine avec une légère surcharge pondérale.

    HISTOIRE:  Vraisemblablement fils d'une famille riche ou aisée, il a certainement des origines nobles et peut-être d'origines Européenne. En grandissant, il se consacra aux études et, aussi en les concentrant principalement sur l'économie, il développa dans les années une passion forte vis-à-vis de l'histoire classique et de l'astronomie. Sa passion pour l'histoire le porta avec le temps à se consacrer à l'ancienne mythologie grecque et romaine sur laquelle il acheta et lut de nombreux livres. En même temps, avec des investissements avisés il créa, au cours des années, un véritable empire économique à lequel il donna le nom de "Fondation Graad." La Fondation, dont les intérêts incluent des domaines divers tel que le commerce du pétrole et la recherche en électronique, avec le temps est presque devenu une puissance mondiale, et a fait Mitsumasa un des hommes les plus riches de la planète. En outre, l'homme a eu la sagesse de ne pas se limiter au seul marché de l'Est, et a ouvert des bureaux en Amérique, en Europe et même dans les Caraïbes.

    Pour des raisons professionnelles, Mitsumasa a rencontré d'autres grands industriels etcommerçants du monde entre lequel le grec Solo, titulaire de la plus grande entreprise de transports navals de la planète. Trop engagé par leur travail, Mitsumasa et Solo ne réussirent jamais à construire une vraie amitié, mais ils collaborèrent souvent dans les affaires. Malgré tout cependant il ne perdue pas de vue sesdeux passions, la mythologie et l'astronomie. Pour suivre au mieux la seconde, il fit construire un petit planétarium privé à côté de sa résidence, une villa énorme. Le Planétarium, au-delàd'être doué d'un télescope, reproduisait les 88 constellations.

    Engagé à guider la fondation eut son prix, trop pris par les affaires, Mitsumasa n'eut jamais le temps de créer une famille et il ne se maria jamais. Il ne créa pas d'amitiés fortes non plus, quoiqu'il estimât profondément quelques-uns de ses subordonnés entre lequel le jeune professeur Righel auquel il confia la direction d'un important centre de recherches. La personne la plus fiable était le majordome Tatsumi, qui, aussi en étant à son service depuis peu d'années, lui était profondément fidèle. Avec le temps Mitsumasa décida de confier le guide de la Fondation à quelques dirigeants, de façon à pouvoir recouper cultiver ses passions. En voulant voir la Grèce sur laquelle il avait lu beaucoup, Mitsumasa, maintenant sur la soixantaine, décide de faire un voyage à Athenes, ignorant que cela aurait changé sa vie pour toujours.
    Arrivé dans la cité grecque, Mitsumasa commença à en visiter les endroits plus importants historiquement. Un jour, pendant une visite entre les ruines du Partenon, il entendit les pleurs d'un nouveau-né et, curieux les suivient pour en trouver la source.Ce faisant, il se trouva devant un garçon, gravement blessé et ensanglanté, qui portait au bras une fillette dans les langes et qui avait un coffret d'or massif à côté. Tout de suite Mitsumasa secourut l'homme qui lui dit s'appeler Aiolos. Aiolos, conscient que pour lui il y n'avait maintenant plus rien à faire, donna a Mitsumasa la fillette et il lui demanda de la protéger en lui disant que cette nouveau-née était en réalité l'incarnation d'Athéna, Déesse de la justice qui renaît sur la Terre chaque fois que le mal apparait. Aiolos continua en expliquant être un des fidèles guerriers de la Déesse, un chevalier d'Athéna, et l'avertit que tous ses compagnons avaient été plagiés par un homme masqué, qui avait tenté de tuer l'enfant. C'est seulement au prix de sa vie qu'Aiolos avait réussi à la sauver, mais maintenant il était nécessaire que d'autres chevaliers pourraient être formés pour combattre aux côtés d'Athéna, Déesse de la justice. Aiolos dit aussi qu'à l'intérieur du coffret d'or il y avait l'armure sacrée du Sagittaire qui serait due au plus vaillant d'entre les chevaliers, puis il s'éteignit entre les bras stupéfait Mitsumasa. Il n'avait jamais entendu parler des chevaliers, ni que les dieux existassent réellement, mais les mots d'Aiolos le convainquirent que son voyage en Grèce et cette rencontre fussent un signe du destin. Mitsumasa comprit donc qu'il devrait utiliser ses grandes richesses pour protéger Athéna et créer un nouveau groupe de chevaliers pour qu'ils luttent à ses côtés. Acceptant cette destinée, Mitsumasa cacha le cadavre d'Aiolos de manière que personne ne pût le retrouver, puis il repartit avec le coffret d'or, il donna à l'enfant le nom de Saori, Il avait trouvé un autre objet sur le corps d'Aiolos:  une petite statue d'or représentant l'emblème de Nike, la Déesse de la victoire.
    De retour, Mitsumasa décida de ne révéler à personne tout ce qui lui était arrivé et il raconta avoir simplement adopté cette fillette, qui seraient désormais considérés par tous comme sa petite-fille. Il commença à faire recherches approfondies sur les chevaliers d'Athéna, et il découvrit ainsi l'existence de 87 autres armures diviséés en trois classes, d'or, d'argent et de bronze. Grâce à ses puissants moyen, Mitsumasa trouva quelques endroits sur la terre où étaient conservées des armures de bronze et il a été possible de former des chevaliers. Cependant pas du tout satisfait, décidé de préparer également un plan alternatif, si Athéna et ses chevaliers ont un jour besoin de plus d'aide. En ayant lu qu'il n'était pas possible de construire des armures de chevaliers avec des moyens normaux, Mitsumasa idécida d'en faire construire trois  mécaniques spéciales, et, conçu lui-même, il confia la tâche au fiable professeur Righel. Au début Mitsumasa fut réticent et il ne lui donna pas beaucoup de détails pour le but de ce projet, mais par la suite, en voyant le dévouement qu'il mettait dans cette tâche difficile, il lui révéla toute l'histoire. Dans ces mêmes jours, l'emblème de Nike changea magiquement deforme  et il en prit une beaucoup plus stylisée. En profitant du changement, Mitsumasa le fixa en haut d'un étrier, en se promettant un jour de la confier a Saori.
    Dans les 5 ans suivants, Mitsumasa fit identifier un bon nombre d'enfants orphelins qui puissent être à l'avenir envoyé dans des localités différentes d'entrainement pour devenir chevaliers. Nombreux d'entre eux furent réunis dans un orphelinat près de la mer. Entre temps, Saori grandit, et Mitsumasa préféra ne leur pas dire la manière dans laquelle il l'avait trouvée et il lui fit croire être son grand-père naturel. L'homme aima la fillette qui lui rendait son affection, mais, engagé dans son travail et des recherches sur les chevaliers, il n'avait pas eu beaucoup de temps pour passer avec elle. Peut-être en conséquence de ça, que Saori avait la permission de donner desordres aux domestiques, et elle grandit assez gâtée. A quelques occasions,  ils réussissaient à passer du temps ensemble, et Mitsumasa l'emmenait souvent dans le planétarium pour lui enseigner à distinguer et à reconnaître les 88 constellations ou pour leur raconter l'histoire à chaque seconde de leur mythologie. Mitsumasa à passé beaucoup de temps avec le professeur Righel dans ses tentatives, jusqu'à présent raté, pour construire les armures d'acier. En réalisant que Saori n'était pas encore assez mûr pour découvrir la vérité, Mitsumasa demanda a Righel de garder le secret et d'attendre qu'elle eût recueilli à ses côtés d'autres chevaliers avant de lui révéler les Chevaliers d'Acier.

    Une autre année à passé, et Mitsumasa décida qu'elle était assez grande et décida de passer à l'action. L'objectif de Mitsumasa était de préparer ses garçons physiquement de manière qu'ils eussent plus de possibilités de supporter l'entrainement et devenir chevaliers. La plus grande partie des enfants accepta sans trop de résistance les ordres de Mitsumasa, en partie parce qu'ils n'avaient pas le choix et en partie reconnaissants pour avoir un toit sous lequel dormir, mais un d'eux, du nom de Seiya s'opposa durement. Pas du tout disposé à céder, Mitsumasa fit enlever sa grande soeur, Seika, et qu'il l'aurait libéré seulement quand Seiya serait revenu de son entrainement comme chevalier. En n'ayant pas autre choix, Seiya accepta, et il commença à s'entraîner au gymnase avec les autres enfants.
    Maintenant à plus de soixante-dix, Mitsumasa commençait à sentir le poids des annéss et à craindre de ne pas arriver jusqu'à l'accomplissement de sa mission. Pour cette raison, un soir il convoqua Tatsumi dans son bureau et il lui raconta l'histoire d'Aiolos et de Saori, en mentionnant aussi les pouvoirs mystérieux de l'icône au sommet du sceptre de l'enfant. Mitsumasa recommanda à Tatsumi de tenir le secret tant que les chevaliers n'étaient pas autour de Saori, et en même temps il lui demanda de superviser les entraînements des enfants. Confiant le commandement a Tatsumi, Mitsumasa put passer plus de temps loin de sa maison et suivre d'autres projets entre lequel des chevaliers d'acier, mais n'avait pas encore porté ses fruits. En une de ses brèves visites à la maison , l'homme s'aperçut avec regret de la manière cruelle avec lequel Saori traitait les futurs chevaliers et, aussi sans la punir, il lui fit remarquer la douleur qu'elle apportait. C'est probablement à cette période que Mitsumasa mena à terme aux recherches sur Athéna et sa destinée, recherches qui l'amena à deviner le prochain avènement des forces du mal sur la terre. Il découvrit toute  l'histoire de l'armure du Sagittaire, qui avait eu un rôle déterminant et importants dans les événements historiques comme l'effondrement de l'empire romain ou la chute de Napoléon.
    À la fin, après environ un an d'entraînements au gymnase, le moment vint d'assigner à chaque enfants une localité pour l'entrainement. Il fut de Tatsumi le superviseur du tirage au sort et par une plaisanterie étrange de la destinée le plus fragile d'entre les enfants, Shun tira l'endroit le plus dangereux, l'île de la Reine Morte. Voyant cela, le frère de Shun, Ikki s'opposa avec véhémence et demanda de pouvoir aller à la place de son frère. Mitsumasa, qui était à ce moment-là entré dans la pièce, a été frappé par le courage et l'affection de Ikki envers son frère et il lui accorda la permission, en confirmant aussi a Seiya sa promesse de libérer Seika.
    Quand les enfants partirent pour les différentes lieux d'entrainement, Mitsumasa se rendit compte qu'il avait maintenant fait tout en son pouvoir pour aider Athena. Dans les mois qui suivirent, il se fit peindre un portrait et il fit construire quelques bustes de bronze à son image, mais il s'engagea dans l'organisation d'un tournoi qui auraient pu se battre de façon à décider qui d'eux fussent dignes de l'armure d'or du Sagittaire. À ce but, il donna le feu vert à la construction d'un bâtiment énorme, esthétiquement presque identique au célèbre Colisée de Rome. Toujours à cette période, Mitsumasa raconta a Saori l'histoire des chevaliers, même s'il négligea les détails volontairement concernant la Déesse Athéna, et il l'avertit que des hommes méchants auraient pu tâcher de saboter le tournoi des chevaliers. À la fin cependant la vieillesse eut le dessous sur lui et, environ un an après le départ des enfants, Mitsumasa s'éteignit sereinement dans son lit, toujours assisté par son fidèle Tatsumi et de la petite Saori, qui hérita du commandement de la Fondation Graad. À l'insu de Mitsumasa, sa mort poussa le professeur Righel à dépasser les difficultés et lui permit la très soupirée création des chevaliers d'acier. Peu de temps après la mort de Kido, Tatsumi confia a Saori le sceptre sur lequel l'emblème de Nike était fixé, en ne lui révélant pas cependant l'existence de ses pouvoirs mystérieux.
    L'esprit de Mitsumasa n'a jamais complètement quitté Saori, qui portait à son tour toujours dans son coeur le souvenir de son grand-père. Un ans plus tard, quand les garçons son revenus d'entrainement et devenu chevaliers, ils se montrèrent intolérants aux ordres de Saori, Mitsumasa apparut à la fille dans le planétarium, en lui conseillant de les guider avec force mais aussi avec de la féminité comme la Déesse Athéna dans la mythologie, et en l'avertissant de l'existence de forces menaçantes du mal cachée dans l'univers. Après cette occasion, Mitsumasa apparut au Saori d'autresfois, la première en lui dévoilant une partie de l'histoire de l'armure du Sagittaire et en lui expliquant donc son importance pour le destin du monde, la seconde en la soutient quand, elle rejoint Athenes avec les chevaliers, elle avait gravement été blessée au coeur par une flèche d'or. À la suite de la victoire finale de Saori et des chevaliers contre les forces du mal, l'esprit de Mitsumasa n'apparut plus, probablement satisfait des mission menées à terme de la petite-fille.


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique