• Hilda ( ヒルダ) de Polaris Prètresse d'Asgard

    http://s3.archive-host.com/membres/images/725561457/Hilda/HildadePolaris.gif

    ÂGE.......................Inconnue, 19 ans environ.
    TAILLE...................Inconnue 1.70 M environ.
    POIDS
    ....................Inconnu, 47 Kgs environ.
    DATE DE NAISSANCE
    .................... Inconnue.
    LIEU DE NAISSANCE
    ......................... Asgard.
    GROUPE SANGUIN
    ............................. Inconnu
    PARENTS CONNUS...Flamme (petite soeur)

    ARMURE / ARME: Hilda ne porte pas d'armure, mais elle est souvent armé d'une longue lance de métal. L'arme est plus grande que lui, et elle l'utilise souvent simplement comme un sceptre ou un bâton,mais si nécessaire elle peut être utilisée soit dans le combat au corps a corps soit à distance, elle semble capable de maitriser son propre cosmos, de façon à utiliser sa lance pour lancer des rayons, des décharges ou des sphères d'énergie. Malgré cela, elle peut lancer sa lance contre son ennemi,et le cas échéant Hilda l'utilise aussi pour se défendre. Son arme principale est la bague des Nibelungen qui développe vraisemblablement son cosmos, en lui permettant de l'utiliser de manières multiples. La bague, L'anneau, dont les origines sont inconnues, est pratiquement indestructible, et peut être brisé seulement par l'épée de Balmung qui appartient au Dieu Odin. Il augmente le cosmos de celui qui le met, mais il en manipule l'esprit, en permettant au côté le plus obscur de prendre le dessus.

    ATTAQUE / POUVOIR: Hilda ne possède pas d'attaque véritable, mais comme Pretresse d'Odin elle a un cosmos puissant, qu'elle peut utiliser de différentes manières. Elle ne l'utilise pas à des fins guerrières et son aura, douce et rassurante, est en mesure d'apaiser la douleur des blessures et d'apprivoiser les animaux, mais elle lui permet surtout de communiquer avec le Dieu Odin à travers la prière, en empêchant la fonte des glaces du monde. Si elle ignore ses devoirs pour quelques jours, les glaces commence à fondre immédiatement. Quand l'influence de la bague des Nibelungens soumet son esprit, ses pouvoirs changent aussi, en devenant plus agressifs, et la sensation émanant par son cosmos devient froide et hostile. Dans ces circonstances, Hilda peut décocher des rayons, ou des décharges d'énergies, assez puissants pour tenir tête ou abattre un Chevalier, ou à perforer une armure d'Odin. Le type exact d'attaque en sa possession change, principalement selon sa volonté, mais aussi de l'arme qu'elle utilise.

    A une occasion, son cosmos a montré des pouvoirs de glace, en changeant des fleurs en cristaux d'un seul geste de la main, mais le plus souvent Hilda préfère utiliser un instrument, habituellement son sceptre. Toujours dans ces conditions, elle a pu atteindre et rappeler les huit armures du Nord en les faisant apparaître devant leurs possesseurs respectifs. En cas de nécessité, Hilda peut recourir au pouvoir inhérent dans la bague, en l'utilisant pour lancé des décharges d'énergie plus puissante de celles qu'elle pourrait déchaîner toute seule, au point à la rendre capable de brièvement tenir tête a Pegase avec l'armure d'Odin. La présence de la bague modifie la nature même de son cosmos en outre en le rendant capable de terroriser les animaux avec un seul regard. À partir de ceci, Hilda a une résistance considérable au froid, supérieur à celle de toutes les femmes d'Asgard. Elle connaît à la perfection le palais et le royaume, et évidemment les Chevaliers du Nord.

    HISTOIRE: Hilda naquit dans une famille noble d'Asgard, destinée depuis l'enfance à devenir un jour Pretresse d'Odin et régner. La tâche de la Pretresse est de quotidiennement prier le Dieu d'Asgard pour surtout pour que les glaces du monde ne fondent pas, en causant des inondations mortelles. Le peuple d'Asgard n'étaient pas heureux de l'endroit dans lequel il vivait, froid et stérile, rarement embrassé par le soleil, mais la Pretresse devait s'assurer que la foi en Odin leur permît de vivre sereins malgré ces difficiles conditions, en remplissant aussi en même temps les devoirs d'administration de régeantes. Ce status lui permet de vivre une enfance aisée, mais aussi de mûrir vite et depasser peu de temps sur les jeux qu'elle consacrait souvent à sa sœur cadette, la petite Flamme.

    Lentement, les années ont commencé à passer, et Hilda a grandi pour devenir une jeune femme sensible et douce. Devenue Pretresse, tandis que épris de paix, elle fut au courant de toute façon de la formations de nombreux garçons, qui s'entraînaient pour devenir des Chevaliers d'Asgard. En cas de guerre, ils devraient défendre le royaume de l'envahisseur, ou guider l'armée à l'attaque. Hilda espérait de tout coeur que leur présence ne devînt jamais nécessaire, mais elle ne s'opposa pas à leurs entrainement. Elle connut ainsi de nombreux des aspirants Chevaliers:  Hagen, ami d'enfance de Flamme, l'astucieux Megres et le sensible Mime, fils adoptif de Folken, un des plus grands guerriers du royaume. Par-dessus tout, Hilda créa un fort lien avec Siegfried, le plus mûr entre les futurs Chevaliers. Comme Hilda, et contrairement à ses camarades les plus jeunes comme Hagen, Siegfried comprenait l'importance de la paix et des efforts destinés à la préserver. D'autre part, renforcé par un cosmos d'une puissance considérable, il était prêt à combattre pour défendre sa reine et le royaume entier en cas de besoin, et à suivre les ordres de Hilda quels qu'ils fussent.
    Toujours à cette période, Hilda entendit parler d'Athena, la Déesse de la justice qui gouvernait les terres ensoleillées de la Grèce, et de ses Chevaliers du Zodiaque qui avaient de peu sauvé la paix sur la terre après une guerre intestine dans leurs rangs. Ces récits l'inspirèrent, en l'amenant à avoir confiance en Athena, aussi en ne l'ayant jamais rencontré personnellement.
    Cependant les devoirs de régente n'étaient pas toujours simples. Pour protéger les espèces animales qui vivaient dans les forêts d'Asgard, Hilda dut promulguer une loi contre la chasse, en ordonnant à ses soldats de patrouiller sur le territoire, et parfois en les accompagnant elle même. C'est ainsi que, un jour elle rencontra un guerrier énorme de nom Thol, acculé et blessé par des soldats pour avoir chassé sans permission. Après l'avoir secourus et avoir soulagé la douleur de sa blessure, Hilda essaya de discuter avec lui à propos de l'équilibre nécessaire entre les animaux de la forêt et que les gens avaient besoin de nourriture, en l'invitant au Palais. La pureté de son cosmos frappa l'homme qui consentit à commençer par la suite un entrainement pour devenir Guerrier Divin d'Asgard.
    Encore moins heureux fut le face à face entre Hilda et Megres. Celui-ci était doué d'une ruse en dehors du commun, mais il l'utilisait principalement pour la tromperie et la trahison, même au péril de leurs vies. Après lui avoir en vain demandé d'arrêter, elle fut contrainte à contrecoeur à l'éloigner du palais, en espérant que ceci lui permettrait de comprendre ses erreurs et de se repentir.
    Quelques temps plus tard, Hilda entendu parler des récents combats entre les Chevaliers d'Athéna, causant la mort d'un grand nombre des plus puissants d'entre eux, et grâce au seul le courage et la force de cinq garçons:  Seiya, Shiryu le Dragon, Hyaga du Cygne, Andromede et Phoenix.

    Malgré les difficultés quotidiennes, le royaume de Hilda prospérait dans la paix, et le peuple aimait sa Pretresse. Les choses changèrent quand, un jour, absorbée à prier Odin, elle fut attaquée par un cosmos inconnu et hostile, qui émergea des eaux de la mer. Cette énergie leur ordonna de rappeler les Chevaliers d'Asgard et de faire la guerre à Athena pour la domination des terres ensoleillées de la Grèce. Hilda refusa avec force, en soulignant l'importance de la paix, mais l'entité l'attaqua en laissant à son doigt la nuisible Bague des Nibelungen. Ce dernier était capable de manipuler l'esprit de celui qui le mettait en la rendant méchante et impitoyable. Depuis lors, le vrai esprit d'Hilda, encore conscient, fut relégué dans une partie profonde de son être, incapable de s'opposer aux actions de son corps.
    Subjuguée par la bague, la femme changea soudain d'attitude, en devenant plus froide, et en déclarant le désir de faire la guerre à Athena. La seule à s'apercevoir d'un tel changement fut Flamme, qu'il tâcha de la raisonner, mais sans succès. En utilisant ses pouvoirs de Pretresse, Hilda rappela autour d'elle les 7 Guerriers Divin d'Asgard, en leur donnant les armures depuis des années enterrées dans les glaces. Siegfried, Hagen, Thol, Megres, Mime, Mizar et Fenril reçurent leur investiture. Ce dernier, orphelin d'une famille noble, était au départ réticent, mais elle lui apparut personnellement en utilisant son cosmos et son charisme pour le convaincre. En outre, conscient que Mizar avait un frère jumeau secret, Alcor, elleconfia à ce dernier la seule armure de l'ombrage existante.

    Alcor était plein de rancune envers Mizar pour quelques problèmes relatifs à leur enfance, et il aurait voulu devenir le Chevalier principal mais Hilda, en jouant sur sa haine, lui chargea de protéger son frère à n'importe quel prix, en promettant cependant que, en cas de mort de Mizar, le titre serait allé à lui. Ignorants le changement de la Pretresse, ou de toute façon obligé à obéir par code d'honneur, tous les Chevaliers jurèrent fidélité a Hilda. Intéressée seulement aux intentions de domination, elle arrêta d'accomplir son devoir de Pretresse et de prier Odin, ce qui commença à affaiblir les glaces du monde.
    Quelques jours après, Hilda décida de commencer la campagne contre Athena, et ordonna a Mizar de se rendre au Sanctuaire de Grèce, siège du culte de la Déesse, pour trouver et tuer Saori. Après avoir retrouvé la fille jusqu'à sa villa, Mizar cependant il fut contraint à se retirer à cause de l'intervention de Pegase et ses compagnons. Malgré cela, le gant du défi avait évidemment été lancé, et quelques jours après Hyoga se rendit "incognito" à Asgard, en étant capturé. Ignorant son identité, Hilda le fit enfermer dans les oubliettes du palais et pour le torturer.

    Maintenant que la guerre avec Athena semblait inévitable, Flamme, désespérée parla à sa soeur de nouveau qui cependant, fatiguée de ses protestations, l'a fit emprisonner aussi dans les oubliettes. Peu de temps après, arriva la nouvelle que l'autre prisonnier était un chevalier d'Athéna, et qu'il avait fui avec Flamme. Craignant d'être enlevés, et surtout intéressés par la possibilité d'une attaque de l'ennemi, Hilda les poursuivit avec ses Chevaliers, en les trouvant près de la mer en compagnie de Saori, Pegase et Andromede, à peine arrivé. Cette situation conduit à un premier affrontement entre les deux groupes, et Hilda affronta même son cosmos avec celui d'Athena, en réussissant à contrarier sa force.
    Après que Flamme eut de nouveau refusé de revenir avec elle, Hilda l'accusa de trahison, comme alliée d'Athena. Grâce à Flamme cependant, cette dernière s'aperçut de la bague des Nibelungens, en comprenant ce qu'il lui était arrivé. Pour conjurer la menace de la fonte des glaces, Saori se rendit sur un pic glacé pour prier Odin, même si, à cause des basses températures, elle ne survivrait pas au crépuscule. Ses Chevaliers commencèrent une course contre le temps, vers le palais, fin de tirer la bague du doigt de la Pretresse. En devinant les avantages de cette situation, Hilda ordonna aux Chevaliers d'Asgard de ne pas attaquer tout de suite le groupe, mais de fatiguer les ennemis dans un territoire pour eux inconnus et inhospitalier.
    Hilda fit ainsi son retour au palais, où Siegfried, Megres et Mizar la renseignaient sur les développements de la guerre en cours. A Pegase, Andromede et Hyoga, s'ajoutèrent aussi Shiryu et Phoenix mais les Chevaliers d'Asgard, convaincus de devoir défendre leur terre d'une invasion hostile, les combattaient avec force et courage. Les premières victimes commencèrent bientôt:  Thol, Epsilon et Hagen tombèrent de la main de Pegase,Shiryu et Hyoga. Dans la profondeur de son âme, Hilda souffrait pour ces pertes, mais à l'extérieur, subjuguée par la bague, elle fut  désintéressé, et réagit avec dégoût surtout devant l'incapacité de ses sujets. Quand Phoenix battit Mime, les choses ne firent qu'empirer, même si l'affaiblissement progressif du cosmos d'Athena rendait sa victoire réalité.
    Intéressée seulement par la victoire, et pas de la manière dans lequel elle serait arrivé, Hilda n'hésita pas à exploiter aussi quelques frictions entre ses guerriers, en accordant par exemple a Megres la permission de combattre de manière déloyale, malgré que Siegfried était contraire, ou en alimentant la haine d'Alcor vis-à-vis de Mizar. De tels gestes intriguèrent Siegfried, au point que Hilda le menaça une fois subtilement, mais, poussé par le lien de fidélité, le Chevalier continua à suivre ses ordres.

    À la fin, après presque une journée de combats, Siegfried fut le dernier Guerrier Divin d'Asgard vivant. Megres, Mizar et Alcor furent battu par Shiryu, Andromede et Phoenix et les Chevaliers, faibles et blessés étaient entrés au palais. En ordonnant à Siegfried de ne la pas la décevoir et confiante en sa force, et surtout de son invulnérabilité, Hilda l'envoya combattre, en restant en attente dans la salle du trône. Elle entendit bientôt le cosmos de son guerrier battre les envahisseurs, mais aussi hésitant en proie au doute, et celle-ci en fut furieuse.

    Pendant ce temps, Hilda fut rejointe par un mystérieux Chevalier, qu'il se révéla être Sorente de Sirène, Général de Poseidon. Il était le Dieu des mers qui avait donner a Hilda la bague maudite, pour ses propres buts, mais maintenant il était déçu par l'incapacité de la Pretresse d'exterminer les Chevaliers d'Athena. Sorente était venu finir la bataille, pour emmener Hilda auprès de Poseidon de manière qu'elle puisse demander pardon.
    En acceptant de plein degré la situation, Hilda alla sur le champ de bataille, trouvant Siegfried pret à la confrontation finale avec Pegase, après que Shiryu avait démasqué son point faible en mettant en péril sa propre vie. Le geste du Dragon, fait seulement au nom de l'amitié, était en train de faire visiblement hésiter Siegfried, qui commençait à ne plus croire au fait qui fussent venus à Asgard pour l'envahir. Irrité, Hilda l'accusa de trahison et se prépara à en finir avec Pegase tout seul, mais Siegfried l'arrêta, en avertissant qu'il avait défié son adversaire dans un dernier combats en duel, dont l'issue lui aurait permis de prendre sa décision. Ce fut Pegase qui en sortis gagnant, grâce au soutien du cosmos de ses compagnons.

    À ce stade, Sorente sortit a découvert, en expliquant à tous les Chevaliers la situation, et en causant la colère de Siegfried. Le héros donna a Pegasus son propre saphir d'Odin, nécessaire pour obtenir Balmung, l'épée d'Odin pour rompre la bague des Nibelungens, puis il se sacrifia avec Sorente, de façon à paver la route aux disciples d'Athena, à qui il demanda de sauver la vrai Hilda, elle qui aimait Asgard de tout son coeur.
    Restée seule, la Pretresse révéla toute sa force, en tenant tête aux chevaliers en mauvais état avec ses pouvoirs et avec la bague, et en faisant aussi levier sur le sens de l'honneur de Pegase, qui, en ayant promis à Siegfried de la sauver, ne réussissait pas à la frapper comme il aurait dû. À la fin cependant, il ne put pas empêcher au garçon d'obtenir non seulement Balmung, mais aussi l'armure d'Odin. En proie presque à la folie, Hilda accusa Odin de trahison et il affronta le héros pour l'affrontement finale. Grâce à l'épée, Pegasus brisa la bague des Nibelungens.
    Libre de l'influence de la bague, la vraie personnalité de Hilda émergea, brisée par la douleur pour tout ce qui s'était passé, et pour la souffrance qu'elle il avait obligé à Athena. En larmes, elle saisit l'épée de Balmung et supplia Odin de sauver la Déesse et de rétablir les glaces sur Asgard, en répandant son propre cosmos sur tout le royaume. Ses supplications furent écoutées, et pendant que les Chevaliers revint tristement auprès d'Athena, les neiges et les glaces recommencèrent à croître.
    Dès qu'elle avait fait son devoir, Hilda se précipita vers Athena, en lui demandant enfin pardon et enfin embrassé Flamme qui, heureuse de pouvoir récupérer la soeur qu'elle connaissait, accepta sans hésitation sa demande. Ensemble, les deux attendaient le moment où Athéna pourrait cesser de prier Odin. Leur joie fut soufflée par l'attaque soudaine de Poseidon, qui enleva Athena en l'emmenant dans les abîmes.
    Maintenant Poseidon n'était pas plus une menace pour Asgard, défendue par l'apparition de l'armure d'Odin, mais Hilda et Flamme ne se détournent pas de ceux qui les avait aidés, et elles décidèrent de recevoir au palais les chevaliers, et de les aider à trouver une manière pour atteindre le royaume de Poseidon. À la fin leurs recherches eurent du succès, et les deux femmes indiquèrent a leurs amis l'endroit, interdit aux habitants d'Asgard dans lesquels ils devaient se rendre. Préoccupée, Hilda les vit partir un à un, et Flamme resta à prier pour eux avec elle.
    Heureusement, cette fois-ci les Chevaliers réussirent leur mission et Poseidon fut battu. Heureuse, et avec sa propre foi dans la justice renforcée par ces expériences, Hilda continua sa vie à l'Asgard, pour régner pour toujours dans la paix comme promis à Athena.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :