• L'HISTOIRE SECRÈTE DU CAPRICORNE

     

    L'HISTOIRE SECRÈTE DU CAPRICORNE

    C'est une histoire secondaire qui parle de l'épisode de la tentative de meurtre de Saori bébé. Le roman a été publié dans le Jump Gold Selection: Saint Seiya Anime Special 2. L'auteur n'est pas Masami Kurumada, mais c'est une histoire officielle, écrite par Yoshiyuki Suga et avec des illustrations de Shingo Araki (chef designer de la série TV) et Michi Himeno.


    *Chapitre 1: Retrouvailles*

    Cette histoire se déroule l'année ou Athéna est née. L'été Grec était constellé de pluie, mais entre les montagnes lointaines d'Athènes, où le sanctuaire est construit, le climat est très sec. Le vent balaie la boue séchée et en ce faisant remplit l'air nuages de poussière. Dans la même ville, des centaines de touristes s'accumulent aux grilles d'entrée. C'était ainsi depuis l'ère mythologique, les gens aspirent sans paix sans découvrir cet endroit mystérieux.
    Tous les ans, un journaliste tâche de résoudre le mystère de cet endroit mystique nommé Sanctuaire mais tous, sans exception, reviennent bredouille. La vérité est que le Pope, tâchait d'éviter l'intrusion de gens indésirable, créant nombreux champs de force autour du Sanctuaire. Quelques touristes, rejoints par miracle les limites du champ de force, mais ne peuvent pas aller au-delà. Si ils essayaient, ils furent automatiquement rejetés. De toute évidence tout ceci n'est pas possible à cause du cosmos du Grand Pope, capable de créer des champs de force à distance.

    Un jeune homme entra dans le Sanctuaire avec une facilité incroyable, comme si il était le vent. Sous un soleil intense, la brise lui agitait les cheveux comme si ils étaient vivants. Ses yeux ne semblaient pas réfléchir son âge réel. En observant ses vêtement, on ne pouvait pas penser à personne d'autre qu'un chevalier.

    -"Mon ancienne maison, le Sanctuaire, n'a pas changé."

    Celui-ci se dirigea au centre du Sanctuaire devant le cadran solaire du zodiaque. Le cadran solaire fait face aux douze maisons que les cavaliers d'or ont le devoir de défendre. Ces temples ont un lien avec chacune des constellations des chevaliers d'or.
    -"Le 10ème temple est celui du Capricorne" se rappela le jeune homme.
    Son regard se déplaça vers le temple du Pope et la statue d'Athéna.
    -"Est-ce qu'Athéna ne devrait pas déjà renaitre?" se demanda t'il.
    En pensant à ces choses, il déplaça son regard devant lui.

    Alors qu'il était encore apprenti, il était là versant sang et sueur, dans l'air d'entrainement qui est la zone de combat, l'arène dans laquelle 13 ans après Seiya affrontera Cassios. Il marchait vers cet endroit. C'est là qu'il y a deux ans il obtint le titre de chevalier, et avec lui l'armure qui était la preuve de ce titre, en battant son dernier adversaire. Il s'en rappelait parfaitement. Quand il se rappela la manière dans laquelle il gagna ce combat, il se sent excité.
    -"À cette époque j'ai eu de la chance, mais si maintenant ce combat se déroulait, je gagnerais grâce à ma force".
    Sa confiance en lui-même n'était pas sans fondement. Au cours des deux dernières années, il s'était durement entraîné dans les montagnes d'Espagne. Il avait commencé à croire en lui. Le jeune homme jeune fit une profondeur respiration et il la retint.
    Il se concentra, ferma les yeux puis expira.
    De son corps exhalait son cosmos. Les yeux du jeune homme s'ouvrirent doucement. Décidées de son objectif, le haut de la montagne qui était derrière la statue d'Athéna. Il était à une distance de trois kilomètres
    -"Yaaaaaa".
    En un instant, il dirigea son bras droit vers le haut de la montagne. La force du coup trancha le vent et produisit un bruit spécial à la vitesse de la lumière. Le coup atteignit la maison du Pope à Star Hill. On pouvait y voir sortir de la fumée. En observant le phénomène, le jeune homme eut un mauvais pressentiment. Soudain, derrière lui apparut un énorme cosmos.
    -"Hmm... ce cosmos est ..."
    Il se retourna avec le sourire sur le visage et vu Aiolos, Chevalier d'or du Sagittaire qui lui sourit affectueusement.

    -"Aiolos!"
    -"Shura! Depuis combien de temps es-tu revenu?"


    Le jeune homme nommé Shura ne répondit pas et enlaça le nouveau venu. Et Aiolos lui dit:
    -"Shura, tu as augmenté le niveau de ton cosmos, n'est pas?"
    -"Je ne peux pas encore le comparé au tien."
    -"Non il est sûrement égal au mien."
    -"Oh, égal au tien."
    -"Parmis les douze maisons, la 10ème, celle du signe du Capricorne accueille le retour de Shura enfin chevalier d'or du Capricorne.
    -"Félicitations Shura!" dit Aiolos en lui tendant la main.
    -"Merci, Aiolos"


    Le Capricorne serra la main d'Aiolos avec gratitude. Aiolos sentit que la main de son ami avait changée. Avec l'entrainement qu'il avait dû supporter, une chose était devenue sûre.
    -"Cette... cette main! Tu t'est entraîné jusqu'à ce point... extraordinaire, Shura" Pensait Aiolos.
    -"Aiolos, que t'arrive t'il?"
    Cela fit sortir Aiolos de ses pensées.

    -"Shura, la maison du Capricorne est parfait maintenant!" dit Aiolos en regardant Shura comme son frère.
    -"Entendre ces mots sortir de la bouche de celui que j'ai toujours considéré comme un modèle me rend très heureux"
    -"Shura je dois te rappeler que tu es plus jeune que moi de quatre ans. Viens, nous allons rencontrer le Pope. Cette nuit nous pourrons parler un long moment."
    dit Aiolos ce qui fit sourire Shura.


    *Chapitre 2: Une transformation anormale*

    Le Grand Pope des douze maisons était le maître de tous les chevaliers. A chaque génération le Pope choisit son successeur entre les douze chevaliers d'or. Un chevalier qui est bon, intelligent et courageux. La cérémonie de succession a lieu avant chaque Guerre Sainte. Le nom d'une Guerre Sacrée rappellant le temps dans lequel Poséidon, Dieu des Océans, souverain d'Atlantide, avait tâché de gouverner le monde.

    Quand le mal reviendra sur terre, Athéna renaîtra. Avant du début des combats, le Pope ordonne à tous les chevaliers du monde de revenir au Sanctuaire. Une Guerre Sainte arrive environ tout les 250 ans. La dernière arriva il y a 229 ans. À cette époque, 79 chevaliers furent mobilisés pour la bataille, dans l'histoire, le plus grand nombre de chevaliers qui n'a jamais participé à une guerre. Seulement en peu en survécussent, ce fut une bataille sans pitié. L'un d'eux fut le maître de Shiryu, qui actuellement vit en Chine aux Cinq Pics, le chevalier de la Balance, Dohko. L'autre est la personne qui est actuellement Grand Pope: Sion.

    -"Ah, Shura, tu es enfin revenu."
    Le Pope donna le bienvenu au jeune chevalier d'or, assis sur un trône, son visage caché sous un masque et l'âge de son corps cachée par une tunique.
    Capricorne s'agenouilla respectueusement
    -"Votre altesse"
    -"Cet soir prends-toi une bonne nuit de sommeil"
    -"Oui! Je vous remercie de vous préoccuper de moi"
    -"Shura, est très fort devenu?".


    La voix vint de derrière le trône du Pope d'où émergea Arles, le frère cadet du Pope.
    Arles aidait dans ses fonctions le Pope âgé, affaibli par la maladie. Dans un certain sens le pope partageait avec lui ses fonctions. Arles avait été chevalier d'argent, pour ce motif il ne pouvait pas devenir Pope mais sa personnalité juste et loyale avait la confiance de tous les chevaliers d'or. Il avait le respect et le support de ses pairs.

    -"Maintenant, le chevalier d'or de la maison du Capricorne est aussi revenu."
    -"Arles donnera demain au Capricorne sa mission."

    Le prêtre prononça ces mots pendant qu'il tâchait de se lever lentement du trône.
    -"Oui. Shura, tu peux maintenant te retirer. Prends-toi un peu de repos."

    Arles suivit le Pope.
    -"Merci de votre générosité."

    Quand Shura s'en allait, il ressentit derrière lui un cosmos très puissant. Il devint nerveux et son corps commença à trembler.
    -"Qu ... quel est ce cosmos?" pensait-il.
    Le Pope qui semblait reconnaître l'intrus se tourna.

    -"Est-ce toi Géminis?!"
    -"Oui!".


    Shura tourna la tête et vit devant lui le chevalier d'or des Gémeaux qui avançait lentement. Celui-ci il montrait un léger sourire et une grande froideur.
    -"Votre majesté, moi Saga, chevalier d'or des Gémeaux vous présente mes hommages."

    C'était le protocole et Géminis s'en 'était très bien adapté. Le Capricorne était perdu dans ses pensées, il aurait voulu savoir si l'étrange cosmos qu'il avait ressentit exhaler venait de Géminis. Mais le jeune chevalier d'or ressentait un puissant et généreux cosmos, caractéristique de tout chevalier d'or.

    -"Comme c'est étrange, j'ai ressentit un cosmos il y a peu de temps ? C'est peut-être un intrus qui a pénétré dans le Sanctuaire."
    -"Tu es ...?"
    -"Shura, chevalier d'or de Capricorne."
    -"Ooh... tu ..."
    -"Il y a un instant j'ai ressentit un cosmos très puissant qui me défiait, pas toi?"
    -"Non."
    -"Êtes-vous sérieux?"


    Les deux chevaliers étaient l'un devant l'autre et se regardaient dans les yeux. L'atmosphère devint plutôt électrique.
    -"Qu... les yeux de Saga ont une étrange lumière!" Pensait-il.

    Le prêtre intervint:
    -"Saga, quel est la situation avec Poseidon?"
    -"Il n'a pas eu beaucoup d'activité à ce jour."
    -"Saga, contrôler Poseidon est très important. Tu ne devrais pas le mépriser. La dernière Guerre Sacrée date d'il y a 229 ans, le jour de l'arrivée d'Athéna se rapproche!"
    -"Oui, votre majesté!"
    -"Toi Saga, reste au Sanctuaire cette nuit et tâche de te reposer"
    -"Je vous remercie"


    Les yeux de Shura ne réussissaient pas à se détacher des Gémeaux.
    -"Saga, l'homme qui doit faire attention à ..."


    *Chapitre 3: L'assassin*

    La nuit était tombée sur le Sanctuaire, le ciel était plein d'étoiles lumineuses et vives, belles comme des anges. En serrant un verre dans lequel se réfléchissait la lumière des étoiles, Shura, assis sur une chaise sous un balcon se retourna vers Aiolos.
    -"Aiolos, ce chevalier des Gémeaux, quel genre d'homme est-ce?"
    -"Géminis? ... Ce n'est pas quelqu'un qui parle beaucoup de lui... Le Pope ne sait peut-être pas non plus qui il est en réalité. C'est parce qu'il est très difficile de lire dans ses pensées. Mais il me semble que Géminis tentes désespérément de se cacher sous un voile d'ombre"
    -"Hmm...!"


    Shura se souvenu du mystérieux l'éclair dans les yeux des Gémeaux, et soudain ressentit de nouveau un cosmos qui le défiait ouvertement.

    -"Aiolos?"

    Aiolos avait eu la même sensation et se mis en garde
    -"C'est lui, Aiolos! C'est le cosmos que' j'ai ressentit il y a peu!"
    -"Allons, Shura!".


    Le visage d'Aiolos changea et le chevalier partit immédiatement en courant.
    -"Ah?"

    Shura, nerveux et préoccupé, partit à son tour
    Aiolos courait plus vite que Shura ne le pouvait.

    -"Le Pope est en danger!"
    -"Quoi!!"


    Les deux chevaliers se dirigèrent vers le temple du Pope.
    -"Zut, je ne suis pas aussi rapide que Aiolos!" Pensait Shura.
    En utilisant la vitesse incroyable des chevaliers d'or, ils arrivèrent immédiatement devant le perron. Sans même reprendre leur souffle, ils dépassèrent la porte et trouvèrent Arles utilisant son corps comme bouclier pour défendre le Pope d'un assaillant mystérieux.

    Arles était toujours aussi un chevalier d'argent, il n'était pas faible, mais malgré cela son corps était couvert de blessures et, chose plus surprenante l'assassin semblait ne pas en avoir. Il est possible que l'intrus était plus fort qu'un chevalier d'argent? L'assassin portait un masque qui cachait sa véritable identité.

    -"Arles!"
    -"Urgh... Aiolos!"


    Shura cria:
    -" Qui êtes-vous? Osez envahir la maison de maître et l'attaquer, dites-nous votre nom"

    L'intrus resta muet comme une carpe. Arles fut surpris en l'observant de l'armure de l'assassin.
    -"Tu... tu es... un...?!"

    Shura se retourna vers Aiolos, en lui demandant:
    -"As-tu vu cette armure auparavant?"
    -"Non, c'est la première fois que je vois quelque chose de ce genre"


    L'armure qu'il portait était complètement différente de celle des chevaliers.
    -"Elle ressemble à une espèce d'écailles" pensa Shura.

    L'assassin n'avait pas répondu, mais le Pope le fit à sa place
    -"Ce sont les écailles des généraux de Poseidon"
    -"Généraux! Écailles?!"


    C'était la première fois que Shura entendait parler des généraux.
    Le prêtre continua:
    -"Ces écailles ont été construites avec le matériaux légendaire appelé Orichalque"
    -"Est-ce que cela signifie qu'il a été envoyé par Poseidon?"
    Cria Shura à l'intrus.

    L'assassin ne daigna pas de répondre. Il lança une attaque à l'improviste à la vitesse de la lumière vers Arles, qu'il ne pu bouger.
    -"Arghh!!!"
    Arles se serrait l'estomac et allait s'évanouir.
    -"Vite, l'assassin se dirigea vers le Pope."
    -"Oh, non!"


    Pendant que Aiolos hurlait, l'assassin allait déjà frapper le Pope. Toutefois, en dépit d'être vieux et malades, le Pope restait toujours un chevalier d'or, il ne serait pas vaincu aussi facilement. Le Pope évita aisément l'attaque.

    -"Grand Pope!".

    Aiolos et Shura se mirent entre le Pope et l'assassin. Peu importe combien l'assassin fût fort et sûr de lui, en l'affronter deux chevaliers d'or n'est pas une chose aisée. L'assassin sauta en air à l'improviste, et atterrissa près du Pope.

    -"Ah, non!!"

    Aiolos et Shura estimèrent que permettre à cet adversaire mystérieux d'agir à sa guise pourrait être une erreur catastrophique. Maintenant ils ne pouvaient plus attacher sans impliquer le Pope. Les deux chevaliers étaient nerveux, ils suaient copieusement. L'assassin avait tous les avantages, et il semblait s'amuser à jouer au chat et à la souris avec les deux chevaliers d'or.


    *Chapitre 4: Excalibur est né*

    Une fois de plus, Shura ressentit le puissant cosmos, le même qu'il avait ressentit dans la soirée dans la chambre du Pope.
    -"Le même cosmos!!"

    Aiolos ressentit aussi cette énergie
    -"Ce... ce cosmos?! Impossible?!".

    Le chevalier d'or du Sagittaire dirigea l'index de la main droite vers l'assassin et dit:
    -"Si tu veux vivre, je te conseille de laisser tranquille le Grand Pope!"

    Par-dessous le masque, on entendit un éclat de rire. Aiolos augmenta le pouvoir de son cosmos et, en utilisant l'index, il lança une décharge d'énergie contre l'intrus. Ce dernier cependant ne montra aucune peur et évita le coup de son adversaire. L'assassin souleva la main droite vers le Pope.
    Shura se retint le souffle, Arles s'était levé et Aiolos cria:
    -" Maintenant ça dépend de toi!!"
    -"Et où est Saga?"
    -"Quoi?!"


    En un instant, le poing qui indiquait le Pope se baissa.
    Le Pope ordonna au Capricorne d'utiliser son attaque déchirante. En un instant, la main de Shura sembla se transformer en une lame tranchante, qu'il visa à la main droite de l'ennemi en lâchant un rayon lumineux.
    - "Whoaaaa?"

    Shura ne contrôlait pas encore totalement son arme et il avait simplement agi comme le Pope lui avait ordonné, mais malgré cela sa force fut énorme.
    Le poignet de l'assassin fut blessé, et des gouttes de sang ruisselèrent au sol. Shura resta stupéfait de la force qu'il avait réussi à mettre dans l'attaque. Aiolos lança deux coups à la vitesse de la lumière qui volèrent tels des flèches vers l'assassin. Ce dernier, surpris, ne put pas éviter l'attaque. La partie droite de son armure d'écailles fut Transpercé. Écailles d'Orichalque ou non, une partie de l'épaule fut cassée.

    -"Argh!".
    L'assassin n'eut pas le temps de réagir que le Capricorne était déjà devant lui. Aiolos, après avoir regardé vers le Pope, se jeta aussi dans la bataille. Le guerrier marin tenta une nouvelle attaque, mais, étant blessé, il perdue l'équilibre et tomba devant le Capricorne.
    Arles, pour sa part, s'était péniblement remis debout. Les trois hommes était face à l'intrus.
    Aiolos se trouvait juste devant le Pope, et l'énergie de son cosmos continuait d'augmenter. L'assassin devait se résigner, il affrontait deux chevaliers d'or, un chevalier d'argent et aussi quelqu'un qui avait été chevalier d'or. Il ne pouvait pas s'opposer à eux, il aurait fou de le faire. L'intrus tourna sur les talons et se jeta par la fenêtre. Au son du verre brisé, il s'était déjà perdu dans l'obscurité mais Shura était prêt à le suivre.

    -"Shura, laisse-le partir!"
    -"Quoi?!"
    -"Il s'est fait sombre dehors... si tu décides de le suivre, il risques de t'attaquer par surprise"
    -"Arles a raison!"

    En l'entendre ces trois mots du Pope et en regardant dans les yeux d'Aiolos, qu'ils semblaient lui demander d'obéir, il dit:
    -"Je comprends, mais qui était cet agresseur?"
    -"J'imagine que c'est un serviteur de Poseidon, mais..."


    En disant ces mots, Aiolos se gratta sa tête et Arles ne répondit pas.

    -"Aiolos, Shura je vous remercie tout les deux."

    Le Pope fit un signe de la tête, en signe de gratitude.
    -"Vous n'avez rien eu votre majesté!" dirent les deux en coeur.
    -"Non, je n'est rien."



    *Chapitre 5: Incertitude*

    Géminis se dirigea vers le temple du Pope, vêtu d'un habit pas très approprié pour l'été Grec; une tunique aux manches longues. Quand il entra, tout était déjà fini.

    -"Saga! Il y a quelques minutes un intrus a attaqué le Grand Pope!"

    En l'entendre ces mots de Shura, la stupeur apparut sur le visage du chevalier des Gémeaux

    -"Quoi?! Qui était-ce?"
    -"Un Marina!"
    -"Un Marina?"
    -"Saga, repart vers ta position immédiatement et contrôle Poseidon!"
    -"Oui!"


    Pendant cette conversation, Arles sembla inquiet. Il continua d'observer les mouvements de Saga. Ce dernier s'aperçut qu'Arles l'observait continuellement et lui jeta un regard glacé. A ce moment précis, le Pope s'apprêta à annoncer une nouvelle très importante. Tous se turent.

    -"Il viendra très bientôt le temps ou nous souhaiterons la bienvenu à Athéna"

    Tous semblèrent très excité par la nouvelle: "Athéna va enfin revenir."
    Shura était encore plus heureux que le jour où il a reçu l'armure d'or.
    Pour sa part, Saga montra un sourire froid, qu'Arles n'évita pas de remarquer.
    -"Saga..."

    Le prêtre continua son discours:
    -"Comme par le passé, le retour d'Athéna arrive peu de temps avant une Guerre Sainte. Poseidon, le Dieu des mers n'est pas le seul à vouloir attaquer la terre. Hades, le roi du monde des morts et Eris, Déesse de la discorde n'ont pas abandonné leurs désirs de conquête. Nous devons nous préparer à la prochaine Guerre Sainte.

    Shura montra signes d'énervement. Le Pope continua:
    -"Donc, Saga, tu dois utiliser toutes ton énergie pour contrôler Poseidon et son activité"
    -"Oui !"
    -"En ce qui te concerne Aiolos, est ta responsabilité est de protéger le Sanctuaire"
    -"Oui!"
    -"L'heure est enfin arrivé."


    Les cosmos des trois chevaliers d'or augmentèrent en force et en majesté.

    -"Shura, ton attaque de toute à l'heure était très puissant"
    -"Oui... même si je ne savais pas comment la contrôler.. c'était comme si ma main bougeait de sa propre volonté"
    -"C'est quelque chose que ne pouvons pas voir, mais c'est certainement le cadeau d'Athéna!"
    -"Un cadeau d'Athéna


    Saga et Arles semblèrent surpris par ces mots.

    -"C'est l'épée sacrée que les dieux appèlent "Excalibur"! Utiliser cette arme sacrée est la récompense que tu as gagné pendant ton dur entraînement. Quand Athéna arrivera, tu pourras la protéger en restant à ses côtés."

    Aux mots du Pope, des larmes commencèrent à couler des joues de Shura.

    -"Oui! Je lui en suis reconnaissant."
    Shura regarda sa main droite.
    -"Athéna..."

    Simplement en regardant ses larmes, il était possible de voir la preuve de sa dévotion envers la Déesse.

    -"Shura c'est fantastique!" dit Aiolos en serrant la main de son ami.
    -"Félicitations, Shura!".


    Saga lui donna une tape sur l'épaule. Pendant un instant, les yeux d'Arles furent attirés par quelque chose, le chevalier d'argent eut l'impression que sous la tunique de Saga il y avait une blessure qui était en train de commencer à saigner.

    -"Impossible, c'est peut-être Saga ?"
    -"Vous pouvez y aller!".

    La voix d'Arles résonna dans la pièce. Aiolos fit un geste avec la tête en signe de respect et obéissance. Le Grand Prêtre se dirigea vers le temple d'Athéna pendant que les deux chevaliers d'or s'éloignaient.

    -"Saga, approche-toi!"
    -"Arles... que se passe t'il?"
    -"Je voudrais te parler quelques minutes dans ma chambre."


    Saga ne sembla pas très heureux et suivit les pas d'Arles après quelques secondes d'hésitation. Arles entre temps continuait de penser à l'intrus.
    -"Le Sanctuaire est entouré de nombreux champs de force. À part les chevaliers d'or, personne ne peut les franchir. Si l'assassin avait vraiment été un Marina et il aurais traversé les défenses... Mais si cela avait été un chevalier d'or. Et puis sous sa tunique, j'ai bien vu que c'était du sang?"

    Après avoir frappé à la porte, Saga entra dans la chambre d'Arles. D'étranges lumières s'agitaient dans ses yeux. Arles ne les remarqua que quand le chevalier d'or se rapprocha de lui.

    -"Qu'est ce que c'est ...?"
    Arles arrêta Saga et lui pris la main droite. Il lui souleva la manche de sa tunique.
    -"Quoi? Que fais-tu?"
    Saga semblait pris de panique. Arles identifia sur son bras la blessure causée par l'épée sacrée Excalibur

    -"Saga, si seulement je le savait. Si tu as mauvaises intentions, je te conseille de les oublier dès maintenant."
    -"Wooo woooo... Arles, si tu n'avais pas été si curieux, tu aurait vécu plus longtemps ..."
    -"Quoi?"


    Les yeux de Saga devinrent rouge sang. Il semblait presque être devenu une autre personne.

    -"Ne pas avoir mauvaises intentions? Ah ah ah, je suis Saga, chevalier d'or des Gémeaux, celui qui prendra la place d'Athéna et deviendra le maître du monde. J'ai simplement tué un Marina et pris son armure d'écailles... nous avons assez parlé! Reçoit l'attaque la plus puissant des Gémeaux: Galaxian EXPLOSION!!!!!!"


    Arles fut tué par cette terrible l'attaque. Saga regarda avec dédain le corps de sa victime et ricana froidement.
    -"Ah ah ah, A partir de maintenant je serai Arles!"
    Saga pris le masque et la tunique puis les mit.
    -"Saga, le chevalier d'or des Gémeaux n'est plus au Sanctuaire parce qu'il a été envoyé contrôler Poseidon... maintenant il ne me reste plus qu'à attendre le moment pour éliminer le Grand Pope puis Athéna tombera et le Sanctuaire sera mien! Ah ah ah ah ah ah ah ah ah"


    *Chapitre 6: L'avenir*

    Un an après, aux pieds de la statue d'Athéna, la Déesse avait fait son apparition. Shura, désireux de souhaiter la bienvenu et de faire ses hommages à la Déesse, revint au Sanctuaire après un an d'absence. Après la mort du Pope qui n'avait pas encore nommé de successeur, Arles obtint le pouvoir et le commandement des chevaliers.

    Arles se rapprocha de Shura et lui murmura:
    -"Aiolos projette de tuer Athéna. Shura, je te demande de l'en empêcher"
    -"Qu... quoi??? C'est impossible! Aiolos n'est pas ce genre d'homme!"
    -"Donc, peu importe ce qui se passe avec Athena, cela ne t'intéresses pas?!"
    -"Bien sûr que non. Tous les chevaliers ont juré de protéger Athéna et de chasser le mal de la terre."
    -"Exactement Shura! C'est ton devoir!"


    Shura était tourmenté, détruit. Il ne pouvait pas croire que Aiolos pourrait faire une chose beaucoup de si stupide et cruel.

    -"Le chevalier d'or du Sagittaire peut être remplacé, Athéna non! Shura!"
    -"Mais alors, pourquoi ne pas demander a Aiolos"
    -"Idiot!"
    -"Quoi?"
    -"Est-ce que tu voudrais lui demander: "tu veux tuer Athéna?' tu penses que quelqu'un répondrait "oui" à cette question?
    -"....."


    Le coeur de Shura était comme un miroir qui venait d'être brisé par les mots d'Arles.

    Cette nuit là, la petite Athéna dormait près de la statue de la Déesse. Une ombre se rapprocha silencieusement. La fillette, ignorante, ne savait pas qu'elle était en danger. L'ombre portait une tunique et transportait un petit poignard avec des reflets argenté qui éclairaient l'obscurité. Malgré la faible lumière de la pièce, il était possible de distinguer Arles.

    Arles se dirigea vers le berceau et souleva le poignard, Athéna dormait encore. Dans la lumière, le poignard brilla.

    -"Meurs, Athéna!"

    Le poignard fila vers Athéna. Avant d'atteindre l'objectif, la main d'Arles fut arrêtée par quelqu'un.

    -"Toi, Aiolos!"
    -"Arles, qu'aviez-vous l'intention de faire?!"
    -"Laisse-moi faire."


    Arles repoussa Aiolos et tâcha de transpercer de nouveau Athéna. Mais cette fois-ci, Aiolos avait déjà la nouveau-née entre ses bras. La fillette ne pleurait pas.

    -"Arles, cette fillette est la réincarnation d'Athéna, envoyée par les dieux a travers les siècles! Pourquoi?!"
    -"N'interviens pas, Aiolos!".


    Arles se prépara à frapper la fillette et son protecteur.
    -"S'il vous plait, arrêter!"

    Le coup d'Aiolos repoussa l'agresseur puis le poignard et le masque du pope tombèrent au sol.
    -"Qu'est-ce que... comment est-ce possible?"

    Aiolos vit le visage d'Arles
    -"Saga... comment...?"
    -"Wooooo Wooo...Tu as vu mon visage Aiolos... ceux qui voient mon visage survivent pas! Meurs avec Athéna."


    L'attaque lancé avec la même force que celle d'un chevalier d'or, toucha Aiolos qui n'avait pas réussi à l'éviter. Le poing d'Arles éclata le mur et Aiolos s'enfuisit.

    -"Alerte!!! Aiolos est un traître."

    Arles rassembla tous les chevaliers et les gardes et leur dirent qu'Aiolos avait tenté de tuer Athéna et leur donna l'ordre de le chercher et de le tuer.
    Shura, en entendant ce discours, commença à penser qu'Arles lui avait dit la vérité et partit à sa poursuite.
    -"Aiolos... pourquoi as-tu fait ça?"

    Dans l'esprit du chevalier du Capricorne, l'image fraternelle d'Aiolos était brisée.

    Aiolos courait avec Athéna dans ses bras et sur ses épaules le coffre de l'armure du Sagittaire. La sortie de la zone sacrée était encore lointaine. Soudain, il s'arrêta. Shura est apparut.

    -"Aiolos... est-ce que tu crois réussir à fuir en toute sécurité??"
    -"Attends! Shura écoute-moi!"
    -"Tu es arrivé à ce point et tu voudrais t'expliquer? Il y n'a plus temps à perdre... je devrai te tuer, en utilisant le cadeau d'Athéna, l'épée sacrée Excalibur!"


    Le jeune homme qui aimait Aiolos comme un frère n'était plus.

    Pendant qu'Excalibur se noyait dans les larmes de Shura, le sol fut couvert de fissures.

    ______________________________
    Ainsi, sous la plume officielle de Takao Koyama, nous voyons la vérité sur la montée au pouvoir de Saga. L'histoire, malgré quelques défauts, en particulier racontant la fuite d'Aiolos clarifie beaucoup de doutes, expliquant qu'Arles existait déjà avant que Saga en assumât l'identité. Pour justifier la disparition de Saga du Sanctuaire, Koyama mentionne la menace causée par le réveil de Poséidon. Cela confirme que l'histoire se déroule peu après la dernière rencontre entre Saga et Kanon, quand ce dernier fut enfermé dans la prison du Cap Sounion.
    D'autres caractéristiques traités sont l'existence de champs de force autour du Sanctuaire (implicitement mentionné dans le 26ème épisode, quand le satellite de prise de vue envoyé par Saori s'arrête soudainement, et la mention d'Eris, qui en effet apparaîtra en le 1er OAV. Le protagoniste de l'histoire est toujours Shura. Son rapport avec Aiolos est clarifié, et, chose incroyablement, on découvre que les deux s'aimait comme des frères jusqu'au moment ou Arles installe le germe de la suspicion dans l'esprit du jeune chevalier de la 10eme maison.
    Selon cette histoire, Shura, de quatre ans plus jeunes qu'Aiolos, ne peut pas avoir 14 ans comme dans le manga, il a été formé au Sanctuaire de Grèce, et seulement ensuite il s'est rendu en Espagne pour se perfectionner.
    Excalibur est considéré comme un cadeau d'Athéna pour le jeune chevalier, tout comme le veut la légende que raconte Shiryu as ses compagnons à la 10ème maison. En dehors du Capricorne, des Gémeaux et de Aiolos, il n'y a aucune trace des autres chevaliers d'or et d'Aiolia non plus, qui à l'époque était en train de s'entraîner avec son frère. Cela signifie que, à part la Balance, les futurs chevaliers d'or sont encore tous engagés dans leur entrainement.

    compteur pour blog


  • Commentaires

    1
    Mokona
    Dimanche 6 Février 2011 à 03:21
    Qui était le pope? c'est bien scion alors?
    ça veut dire que c'est scion le pope qu'on voit dans le premier épisode qui dit à seiya dans l'arène que l'armure est faite pour protégé le bien et Athéna etc???

    Enfin en tout cas ça explique le coup de la tenu bordeau qui fait peur, parce qu'il est évident que le pope soit devenu méchant au vu de la tenu qu'il portait.... en fait il y a 2 pope comme le président et le vice président quoi...
    2
    eaque
    Lundi 3 Décembre 2012 à 22:07
    je ne connaissais pas cette histoire qui ait avant tout a distingué du manga.c vrai que sa explique beaucoup de chose mais sa crée de nouvelle incoherance,dans l anime marine explique que depuis le depart de seiya le sanctuaire a changé car le pope est mort et que c'est son frere arles qui a pris sa place,alors que dans l histoire citer plus haut cela est censer se passer 14 ans avant.dans les premier episode d hades aussi dohko en voyant shion dit,c'est l ancien pope tuée par saga shion du belier.aussi shura qui arrive a detecter le cosmos inquietant de saga ne le ressant plus une seule fois en 14 ans sous les trait d arles.en bref je pense que la toei et bandai(a qui ont doit les chevaliers d acier...)aurait du respecter le manga tout du moins pour l histoire sa aurait éviter des incoherance
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :