• Saint Seiya G, tome 10



    Couverture collector japonaise


    Résumé du tome :
    NdMM : pas d' interlude dans ce volume. Il y a juste des dessins en couleurs des personnages de "Saint Seiya G". En voici un :



    Chapitre 38. Ceux qui choisissent leurs dieux :

     

    Au Cronos Laburinthos, Coeos et Hypérion disent que leur peuple, enfin réuni autour de Cronos, doivent avoir un avenir. Ils veulent les conduire vers le monde de lumière, après être resté des millénaires dans le Tartare. Pontos est près de Gaïa. Le maître des flots veut que la Terre appartienne entièrement à sa mère.

    Le monde est à Mère.

     

    Camus se bat contre Océanos. Le Titan lance le Auge Hydor, une attaque agissant directement sur l' eau présente dans le corps du saint. Mais le Verseau arrive à contrôler son sang qui est sorti de son corps, car il est chargé de son cosmos. Il lance avec lui un Aurora Execution qui glace son adversaire, ainsi que les portes du domaine des Titans. Mais le dieu reste en vie et retourne auprès de ses frères et de ses soeurs, en se rendant compte de la puissance des mortels.

    Un maître du Hokuto ?



    Chapitre 39. Le voleur d' âme :

     

    Océanos est de retour au Cronos Laburinthos avec l' épée de Crios. Il alerte ses semblables de la menace des saints. Les Titans se mettent d' accord pour amener à eux Aiolia, afin que les éclairs de celui-ci entrent en résonance avec Cronos. Le chef des Titans pourrait alors recouvrer la mémoire.

    Mission accomplie !

     

    Lithos est venue sur l' ancien champ de bataille pour chercher Aiolia. Mais Japet kidnappe la servante du Lion. Le saint décide alors de briser les portes glacées du domaine des Titans pour la sauver !

    Désolé, pas le temps de faire un carton d' invitation



    Chapitre 40. L' homme de fer de la mort :

     

    Aiolia est seul dans le Cronos Laburinthos. Les soldats des Titans sont rapidement dépassés par la différence de puissance. Le Lion déchire l' espace et fend le sol de ses coups.

    Vous m' aviez cherché ? Je suis là !


    Chapitre 41. L' homme au parfum sucré :

     

    Au Cronos Laburinthos, Hypérion est parti accueillir Aiolia. Le Lion voit avec surprise que la puissance du Titan a augmenté depuis leur dernière rencontre. L' être d' ébène emploie une épée faite de cosmos, le Gurthang. Il dit que les mortels sont arrogants et que le peuple des Titans a aussi le droit de voir la lumière.

    Est-ce déjà mardi gras ?

     

    Le Lion dit qu' il comprend son adversaire, mais il n'accepte pas que l'on vole l' avenir de Lithos. Il est néanmoins prêt à porter un message sur Terre à tous ses habitants pour amener une cohabitation pacifique entre eux et les Titans. Mais Hypérion le trouve trop naïf et le défie d' aller chercher sa servante.

    "À la fin de l' envoi, je touche !"

     

    Suite au départ d' Hypérion, l'entrée du Cronos Laburinthos se couvre de ronces. Aphrodite des Poissons entre en scène !

    Un message à faire passer ? Dites-le avec des fleurs.


    Chapitre 42. Celui qui ouvre le chemin de la victoire :

     

    Les roses et les ronces d' Aphrodite se transforment en épée acérée qui transperce le corps des soldats des Titans. Le saint des Poissons veut couvrir ces lieux de la plus belle des couleurs : le rouge sang. Aiolia lui demande d' épargner la vie de ces hommes. En réponse, Aphrodite dit qu' Aiolia est puéril de risquer la vie des habitants de la Terre juste pour sauver sa servante.

    J'ai un look efféminé ? Tu vas voir !

     

    Un Géant apparaît, Anthrakma Zugilos. Avec sa masse d' armes, il détruit tout autour de lui. Mais les deux saints s'en sortent grâce aux roses d' Aphrodite formant une barrière. Le saint des Poissons révèle la mission qui lui a été confiée : piéger l' entrée du domaine des Titans de ronces. Mais la venue prématurée d' Aiolia a ruiné ce plan. Il demande au Lion de partir en avant tandis qu' il s' occupera du Géant.

    Je ne pense pas qu' il s' agit d' un intellectuel

     

    Avec une seule de ses roses, Aphrodite bloque l' attaque de son ennemi, et ses Piranha Roses détruisent sa masse d' armes. Il dit au Géant qu'il le tuera enveloppé du parfum de ses roses.

    Je te promets une mort douce et enivrante


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :