• Saint Seiya G, tome 13



    Couverture collector japonaise


    Résumé du tome :

    Interlude 13. Celui qui sèche les larmes de sang : en couleurs

     

    Aiolia se bat contre Japet devenu un démon pleurant des larmes de sang. Le Lion sait qu' un simple mortel ne peut sauver un dieu. Cependant, il est du devoir des saints de sauver n' importe quelle vie. C'est ce que a lui enseigné son frère, Aioros du Sagittaire.

    Je te sauverai Japet !



    Chapitre 52. Celui qui reste un dieu :

     

    Comme il était convenu, Shaka assure la défense du Lion pendant que celui-ci attaque Japet. Nos amis sont aidés par le cosmos d' Aioros. Les ailes du Sagittaire portent Aiolia jusqu' au Titan. Le Lightning Bolt lui perfore la poitrine. Le dieu vaincu retrouve un air apaisé. Le saint de la Vierge dit que leur adversaire a recouvré une allure digne et que son âme est sauvée.

    Aiolia, ces ailes ne sont pas réglementaires.

     

    Japet mourant se remémore tous les sentiments qu' il avait ressentis : l' amour, la douleur, la tristesse, etc. Il félicite les saints, tandis que son espace obscur s' écroule. Les corps de Japet et de Thémis sont transportés par leur fils Prométhée.

    L' heure de la retraite est enfin arrivée



    Chapitre 53. Celui qui coupe tout lien :

     

    Prométhée arrive devant Pontos avec le corps de ses parents. Le maître des flots déclare que leur sacrifice est nécessaire pour la mise en oeuvre de son plan. Pour le dieu, le monde doit revenir au néant car il est devenu fou. Prométhée se demande si ce ne sont pas les dieux qui sont devenus fous au contraire.

    Ces parents, quel fardeau !

     

    Au Cronos Laburinthos, Eurybie, fille de Pontos, implore son mari Crios de ne pas se battre. Mais le Titan dit qu' il est une lame solitaire et que c' est à lui d' affronter les saints d' or. En effet, sa femme est inaccessible, car elle est une divinité marine. Il veut laisser aux autres Titans, qui ont pu engendrer des enfants, la charge de bâtir un monde meilleur.

    Crios, reviens ! Le repas va refroidir.

     

     

    Shaka et Aiolia retournent auprès de leurs amis. Ceux-ci disent que pour eux, seules quelques minutes se sont écoulées. Le combat des saints de la Vierge et du Lion s' est déroulé dans un espace-temps particulier. Crios arrive pour affronter Shura, le saint d' or accepte le défi. Le Titan fait surgir des lames d' orichalque tout autour de lui. Armé de son Aster Blade, Crios a aussi un bouclier particulier, l' Aster Shield, qui est sa planète !

    Tout le monde est là ? On y va !



    Chapitre 54. Celui qui vient au corps à corps :

     

    Le peuple des Titans est inquiet de la chute de deux des symboles du theos sêma. Coeos et Hypérion sont prêts à donner leur vie pour les guider vers la lumière. Pour dégeler les Tartaros Pulai, Rhéa invoque un monstre mythologique, la Salamandre. Camus décide donc d' empêcher l' ouverture des portes.

    J' espère être payé double pour ces heures supp' !

     

    Les lames d 'orichalque ne peuvent être entamées par l' Excalibur de Shura. Le Titan déclare que si une lame est faible, c' est en fait la faute de son possesseur qui est un mauvais bretteur. Crios porte un coup d' épée d' orichalque à Shura, le saint arrive à lancer le Jumping Stone sur le bras de son adversaire. Le Titan reconnaît la valeur du Capricorne et est prêt à lui montrer ses techniques les plus puissantes.

    Des attaques qui déchirent



    Chapitre 55. Celui qui tire son âme du fourreau :

     

    Camus lance l' Aurora Execution sur les flammes de la salamandre. Le saint gèle de même les craquelures du sol empêchant l' effondrement du monde des Titans. Le peuple des dieux s 'étonne que l' un de leurs ennemis veille à sa sûreté. Camus déclare vouloir protéger toute vie, amie ou ennemie.

    Maman, pourquoi le monsieur a mis un drôle de costume ?

     

    Crios s' est mis en position de lai. Celle-ci consiste à mettre son épée au fourreau, prête à être dégainée. Shura pense être le plus rapide et fonce sur son ennemi. Mais le Titan a anticipé l' offensive et lui porte un coup de l' Aster Shield. Il montre sa plus puissante attaque, le Soshin Ken (épée divine bleue en VF). Il perfore son propre corps pour faire jaillir l' ichôr. Cette épée est donc faite de son Dunamis (le pouvoir régénérant du sang divin empêche Crios d' être blessé). Shura est en difficulté, mais il se rélève et dit qu' il brisera l' épée du Titan.

    Une botte secrète dans la manche ?

     



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :